Fin de vie : nous voulons débattre et voter !

Alors que l'Assemblée nationale examinera demain la proposition de loi du député Olivier Falorni pour une « fin de vie libre et choisie » nous sommes plus de 270 députés, de tous bords politiques, à demander un débat et un vote sur l'élargissement de la législation sur la fin de vie, et donc sur l'euthanasie.


OUI, il est temps de débattre du sujet au Parlement, temps d'en débattre de façon digne et apaisée. Cette question traverse notre société depuis quarante ans. Plusieurs textes ont été déposés à l'Assemblée comme au Sénat depuis 2017.


Nos concitoyens nous interpellent, attendent que nous en débattions et, pour une majorité d'entre eux, que nous l'adoptions. Le législateur, garant des libertés publiques et des droits individuels, se doit d'étudier la possibilité de reconnaître et garantir un droit nouveau. Ni le débat ni le vote ne doivent être empêchés !