En circonscription

Ce jeudi 23 novembre  à la Mairie de Jouy-aux-Arches,  j’ai  eu le plaisir de tenir ma première réunion publique. Ce fut l’occasion de nous retrouver pour dresser le bilan de ces six premier mois de ma mandature et je l’espère former des espérances pour les prochains mois à venir. 

Lors de cette réunion, j’ai pu revenir sur les grands textes votés depuis le début de la législature ainsi que sur mon rôle au sein de la Commission Affaires Etrangères et de la Commission affaires européennes. 

J’ai été nommé co-rapporteur avec M. De Sarnez d’une missions d’information portant sur l’Immigration. J’ai également été nommé référant pour le suivi des pays Europe Centrale et Europe de l’Est (Lettonie, Lituanie, Estonie, Pologne, Rep Tchèque, Hongrie, Slovaquie, Roumanie). 
Je suis également  revenu sur mon rôle de responsable politique au sein de la Commission des Affaires Européennes. Par ailleurs, j’ai été nommé rapporteur de deux rapports d’informations. Le premier portant sur  « La zone Schengen et la maîtrise des frontières extérieures de l'UE  ». Un second portant sur « l’Asile et Intégration » dont je rendrai les conclusions au printemps prochain afin de préconiser de réelles solutions sur le droit d’asile. D’autres sujets tels que le CETA , la mise en place de Conventions démocratiques et la Diplomatie Parlementaire ont été abordés.

Mais, le mandat de député reste un mandat de proximité et de terrain, le député est ce trait-d’union entre le national et le local. Il est en effet primordial que les élus de la nation restent au plus près des préoccupations et des attentes de leurs concitoyens.

A ce titre, je suis revenu sur les actions que j’ai pu mener sur ma circonscription.  Les associations jouent un rôle fondamental dans notre société  et dans notre circonscription. Chaque jour, ce sont près de 200 associations qui se créent, plus de 70 000/an. 13 millions de bénévoles et 1,8 millions de salariés font vivre les 1,3 millions d’associations du pays.

Depuis mon élection, j’ai eu l’opportunité échanger avec de nombreuses associations. J’ai bien conscience que la diminution des contrats aidés et la fin de la réserve parlementaire ont entrainé des dysfonctionnements et de grandes inquiétudes dans le monde associatif. Il faut revoir notre système de financement dans le laquelle nous nous trouvons depuis des décennie.

C’est pourquoi, je vais organiser des tables rondes avec les associations ainsi que les entreprises afin qu’ensemble nous puissions trouver des solutions durables et pérennes, permettant de créer des synergies propices au développement de notre territoire.

Cette présentation de mes actions fut prolongée par un temps d’échange ouvert et convivial  avec les personnes présentes.


En définitive, ma volonté est que chaque habitant, chaque commerçant, chaque visiteur puisse admirer, apprécier et vivre simplement, librement et tranquillement dans notre circonscription.

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Comment créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.