À l'Assemblée Nationale

Ma collègue Marietta Karamanli et moi-même avons présenté ce matin devant la commission des Affaires Européennes, notre rapport d’information sur la réforme européenne du droit d’asile.

Il faut tendre à une plus grande souplesse, du pays de première entrée, en prenant en compte la langue, la présence de famille ou diaspora dans un autre pays éventuel.

L’enlisement de la réforme européenne sur le droit d'asile a des conséquences dramatiques sur les migrants. Il est essentiel que l'UE dispose d'outils diversifiés, à l'image d'un partenariat solide avec les pays d'origine et de transit, ainsi qu’un cadre législatif et des capacités opérationnelles qui prennent correctement en compte l'équilibre entre solidarité et responsabilité.


Articles similaires

Réalisation & référencement Comment créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.